samedi 28 avril 2012

Tout ça pour quoi de Lionel Shriver aux éditions Belfond



Autrefois patron de sa propre entreprise de services, Shep a décidé de tout vendre et de se constituer ainsi une réserve considérable d'argent. Cet argent, il le destine à ce qu'il appelle l'Outre-vie, il rêve de rejoindre une île proche de Zanzibar et d'y passer le reste de ses jours. Lorsqu'il annonce sa décision de tout quitter à Glynis, sa femme, cette dernière lui apprend une terrible nouvelle: elle est atteinte d'un cancer extrêmement rare. Aussitôt, il tire un trait sur ses projets et met tout en oeuvre pour essayer de la sauver. Mais les différents traitements et les consultations auprès des plus grands spécialistes s'avèrent coûter une fortune et Shep voit ses réserves  fondre comme neige au soleil. Au pays de la liberté, il ne fait pas bon être malade surtout quand tout le monde semble compter sur vous. Shep se démène entre ses enfants pour qui il faut payer l'école, sa soeur qui vît à ses crochets, son père en maison de retraite et sa femme qui décharge toute sa colère et sa rage contre lui.

A travers l'histoire de Shep et Jackson, son ami et collègue, Lionel Shriver nous offre une plongée abyssale dans les affres du système de santé américain. Ou comment les compagnies d'assurance s'enrichissent sans aucun complexe sur le dos de la classe moyenne américaine. La réalité rattrape rapidement ceux qui se retrouvent confrontés aux drames de la vie et le système américain n'hésite pas à enfoncer ceux qui ont déjà la tête sous l'eau. 
La qualité de l'écriture de Shriver et notamment les discours savoureux, terrifiants et cyniques à souhait  dont elle a le secret rendent ce roman incroyablement fort. On aime également les imperfections de ses personnages que, tour à tour, on soutient, on supporte, on déteste ou on aime.



4 commentaires: