lundi 4 juin 2012

Birdy de William Wharton aux éditions Gallmeister




Lorqu'Al retrouve son vieil ami Birdy, celui-ci n'est plus que l'ombre de lui-même. Interné dans un hôpital psychiatrique, il fait preuve d'un comportement pour le moins délirant. L'homme se prend pour un oiseau, battant des ailes et réclamant qu'on le nourisse. Al s'interroge, qu'a t-il bien pu arriver à son ami de toujours? La guerre est-elle la cause de la folie dans laquelle a basculé Birdy tout comme elle est la cause de ses propres traumatismes et de ses blessures? Pour tenter de sortir son plus proche ami de son mutisme, Al fait un saut dans le temps et retrace les épisodes marquants de leur jeunesse. Birdy, quant à lui, est plongé dans un monologue intérieur déstabilisant.

Les éditions Gallmeister ne s'y trompent pas en publiant le roman Birdy, lauréat du National Book Award dans la catégorie premier roman. William Wharton nous offre ici un livre hallucinant sur l'amitié entre deux hommes,  si différents mais que la vie ne parviendra finalement pas à séparer. Il évoque avec beaucoup de profondeur les traumatismes autant physiques que psychologiques de la guerre. Enfin, il nous entraîne dans une longue descente aux enfers où l'obsession se mue irrémédiablement en folie. Un livre qui coupe le souffle...

Un grand merci aux éditions Gallmeister.



4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tant mieux car c'est un super bouquin!

      Supprimer
  2. J'avais hésité à postuler pour ce livre pour Masse critique, parce que le sujet me semblait un peu dur. Ton avis me fait regretter. Si les avis se confirment, je saurais bien le trouver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est assez spécial et assez dur mais ça vaut le coup!

      Supprimer